© 2017 NumiaH

Crée par Bruno Torrente

January 9, 2018

November 26, 2017

Please reload

Recent Posts

Planning des formations 2018 !

January 12, 2018

1/3
Please reload

Featured Posts

Augmentation du Co2 dans l'air, oui et alors ?

24/10/2017

 

Bonjour à tous,

J’espère que tout va bien pour vous ?

En ce qui me concerne, je prend juste un petit moment pendant la préparation de l’hivernage de mon lieu ainsi que la préparation des prochains stages pour vous parler d’un article sur l’augmentation du Co2 qui m’a apporté un éclairage différent.

Cet article parle du travail d’un mathématicien passionné de biologie, Monsieur Irakli LOLADZE et concerne un phénomène lié à la proportion importante de Co2 actuellement dans notre atmosphère.

La situation actuelle c’est 400 ppm (partie par million) de Co2 dans l’air pour 280 avant l’aire industrielle (valeur mesurée dans les années 1950 et stable pendant les 10000 années précédentes).

Les prévisions ? 550 ppm d’ici 50 ans !

 

Pour la plupart d’entre nous, ces éléments sont connus et suivis mais il y a une notion que je n’avais pas encore imaginé et vous n’ont plus peut être ?

 

Augmentation du Co2 = augmentation forcée de la photosynthèse !

 

Je m’explique: Les plantes utilisent en partie le Co2 dans le cadre de la photosynthèse. Cette augmentation importante pousse donc les végétaux à augmenter leur effort de photosynthèse et leur production en sucres.

 

On observe ainsi dans la plante, un phénomène de dilution des sels minéraux à la faveur des sucres !

 

Ce qui a poussé Irakli LOLADZE à en étudier le phénomène c’est qu’en 2002, des chercheurs avaient imaginé produire plus de micro algues en augmentant la puissance et le temps d’exposition à la lumière pour nourrir plus de zoo plancton. Situé au début de la chaine trophique, le zoo plancton ainsi surmultiplié, pouvait lui même nourrir les autres animaux.

 

La constatation fût sans appel, l’augmentation des micro algues n’avait pas été suivi de l’augmentation de zoo plancton mais les chercheurs avaient clairement mesuré une augmentation du taux de cellulose et une dilution des protéines et minéraux et donc la baisse de la qualité en nutriments des micro algues !

 

Ils ont donc démontré que nous pouvions fabriquer de la « mal bouffe » pour les végétaux également ?

 

A force de calculs, Irakli LOLADZE a pu ainsi déterminer par exemple que le blé actuel avait perdu environ 6% de sa qualité nutritive et le riz 8% !

 

Quand on imagine que pour certains peuples ces céréales sont à la base de leur alimentation, ont peut comprendre les problèmes de santé qui en découle…

 

Il y a pourtant des solutions, multiples ! Modifier notre façon de cultiver, cesser de fabriquer et d'utiliser des tonnes d’engrais azotés, ce qui coûte énormément en énergies fossiles et pollue. Nous pouvons également multiplier les semis d’engrais verts, ne plus labourer, planter des haies et laisser revenir les forêts spontanés. Tout ça permettrait de "séquestrer" le Co2 dans le sol, ce qui lui permettrait d'être plus riche et plus fertile et dans limiter la fuite vers l'atmosphère !

 

Enfin bref, les solutions sont là et nous les connaissons. Je vous laisse avec ces pensées et me mets bien volontiers à votre disposition pour en parler ;)

 

A bientôt.

 

Bruno

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Please reload

Archive